Objets (dis)connectés : futur ou fin de l’homme ?

Un petit message pour parler avec vous des objets connectés. Un peu parce que c’est le sujet du moment (ou devrais-je dire de déjà quelques temps et des prochaines années), mais surtout pour parler de mes questionnements et « inquiétudes ».

Tout d’abord, quelques chiffres: le marché du high tech (dont font partie ces super objets) est en baisse en France… (vous avez bien lu: en baisse) de près de 2.5%. Le rare segment en croissance est bien entendu celui des technologies à porter comme les bracelets ou autres colliers connectés. Et le marché est annoncé en très forte croissance : près de 30 objets connectés par maison d’ici 2020… on en est encore loin ? Pas tant que ça : entre téléphone(s), ordinateur(s), TV, consoles, et autres bracelets, montres, le nombre sera atteint rapidement.

Et puis avec la domotique (et dont le passage de toute votre maison à l’électronique) le nombre augmentera encore plus fortement (merci le frigo, la douche ;)).

Donc pour beaucoup, la croissance du digital passera par ces superbes outils qui permettent de mieux savoir combien de pas vous faites dans la journée, où vous vous trouvez, et qui vibreront dès que vous recevrez un nouveau message. Les iWatch n’en sont que la dernière évolution…

Mon point de vue: J’ai le plaisir de posséder une montre Adidas connectée (GPS, calorie, distance, etc.) qui me remonte pas mal d’informations sur ce que j’ai couru notamment. Après l’avoir utilisée pendant mes premiers mois de courses, je dois avouer très honnêtement ne plus m’en servir depuis près de 3 mois sauf pour le temps de course. Adieu les multiples fonctionnalités qui n’en finissaient plus de bouffer la batterie de la montre, aux minutes interminables passées à attendre que le satellite reconnaisse la montre et me permette enfin de calculer ma distance..

Bref: un peu déçu au final, même si l’utilité de l’outil est réelle.

Pour en revenir à l’image de ce post et continuer à parler des objets connectés : j’ai eu le plaisir de recevoir à Noël dernier un superbe livre : The Circle de Dave Eggers. Un des très très bons livres que je conseille à toutes celles et ceux qui, comme moi, se questionnent aussi sur les finalités de toutes ces avancées technologiques… pour faire simple, sans vendre le punch, vous suivez l’entrée dans une compagnie (le Circle) qui repose sur la technologie au maximum, qui est omnipotente (en gros un mix de nos GAFA), d’une employée qui passe du bas de l’échelle aux plus hautes instances…

Et les objets connectés y sont plus que présents (bracelets, caméra vidéos live, etc)… presque à en faire peur ! La morale du livre, je vous laisse la découvrir. Ce que je peux dire, c’est que cela m’a fait beaucoup réfléchir et d’une certaine manière, m’a conforté dans mes pensées:

– Comment ne pas devenir trop dépendant de ces outils ?

– Comment ne pas être contrôlé par les autres ? (en étant suivis, surveillés, on change forcément qui nous sommes)

– Comment se garder des moments de déconnexion ?

Sur ce, je coupe le Web pour ce soir (mon moment de déconnexion).. à très vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s