« L’homo égo » : où comment le Web influence(ra) notre quête d’existence

Avouons-le tout de suite: nous aspirons toutes et tous à être connus ! A différents degrés il est vrai, mais la quête de reconnaissance ou de notification d’importance est réelle pour tout un chacun. J’en veux pour preuve les émissions de télé-réalité que nous avons depuis près de 10 ans (que ce soit Loft Story en France, Big Brother aux États-Unis, ou plus récemment les The Voice, Rising Star ou les nombreuses itérations des Chti…) et la recrudescence de ces stars d’un jour (et encore des fois 1 jour c’est déjà beaucoup).

L’homme depuis son apparition a beaucoup évolué passant de l’australopithèque à l’homo erectus pour finir à celui que nous connaissons le mieux l’homo sapiens. La prochaine étape, beaucoup cherchent à l’imaginer, à la décrire, et les images comme celles-ci font légion sur le Web.

Evolution

Pour moi peu importe la prochaine étape, elle sera de toute façon centrée autour d’une chose : VOUS et MOI, faisant de nous ce que j’appelle ici « l’homo égo ». Il faut comprendre celle ou celui plus intéressé par la mise en avant de soi que par le reste.

Je vous imagine tout de suite me dire: mais non pas du tout. Prenons quelques exemples simples: Facebook a réussi sur les réseaux sociaux en mettant au cœur de sa stratégie et de sa plateforme l’individu. Et pour chaque photo que nous postons, nous sommes à la recherche de like, commentaires et autres share faisant de nous la « vedette du moment dans notre cercle ». LinkedIn présente pour chaque post que nous faisons le nombre de vues, de partages également. YouTube reste identique avec le nombre de vues, mais également le nombre de like et dislike (un premier indice de perception par nos pairs).

Est-ce mal ? Certains diront non et les compagnies aujourd’hui l’ont bien compris. Avec les objets connectés, il est possible de suivre en temps réel votre nombre de pas, les kilomètres parcourus, le rythme cardiaque et de prévenir en temps tout le monde, ou de donner à tout le monde le moyen de vous contacter, d’évaluer, de réagir à ce que vous faites. Nous attendons toutes et tous d’entendre le son d’une nouvelle notification, sentir le téléphone vibrer suite à un commentaire.. pourquoi je ne sais pas: se sentir vivant ? je n’espère pas. Se sentir influent ? trop peu d’entre nous peuvent se targuer de l’être réellement.

Est-ce mal ? Oui diront d’autres. En avançant le fait que nous pouvons tous être différents et que tout le monde n’est pas dans cette quête de reconnaissance ou d’existence. Je connais beaucoup de mes amis qui ne recevant pas de mails pendant un jour se disent qu’ils n’existent plus : oui qu’ils n’existent plus !!! Les autres diront à juste titre que le web et les réseaux sociaux n’ont pas toujours été présents et que nous avons toujours vécu. Heureusement.

Après, bien entendu, comme pour toute personne, l’égo est différent, et quand certains se suffiront d’être entre amis et de les faire rire, d’autres auront besoin de voir leur photo likée par 1000 personnes pour se sentir bien. L’homme de demain, je ne sais pas comment il sera, mais une chose est certaine, il sera transformé naturellement par le web (grâce ou à cause).

Et dans le même temps, de manière plus insidieuse, cette quête de la notoriété a modifié beaucoup de choses. Avant de prendre une photo on va faire attention (on ne sait jamais quelqu’un pourrait la voir), avant de dire quelque chose, avant de se rendre quelque part… oui notre quotidien est impacté, pas toujours de manière positive par ces outils qui révèleront au grand jour qui nous sommes ou plutôt qui nous voudrions être.

Je ne peux pas être neutre face à cette question. Le blog que j’ai commencé peut-être interprété comme un besoin de paraître ou d’exister. Je vous rassure, c’est un peu le cas car bien entendu j’ai envie d’être lu, mais surtout j’ai envie de partager, d’apprendre et de continuer à être critique face à la technologie et ce qu’elle nous apporte.

Le dernier mot sera le vôtre: l’homme de demain comment le voyez-vous ? Et comment vous voyez-vous ?

PS : l’image à la une n’est pas de moi, mais du cerclesdesvolontaires.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s