Et si la valeur ne se trouvait pas dans les données ?

Il faut bien l’avouer depuis quelques années et encore plus ces derniers mois les termes de big data ou smart data sont sur les lèvres de tous, des entreprises aux individus… Des données, il en faut, encore et encore. Les solutions technologiques se multiplient pour proposer des outils (plus ou moins utiles il faut bien le dire) pour récupérer, analyser et structurer ces données.

Et pour quoi faire ? Au final, avoir des données, s’apercevoir que l’on en a beaucoup trop et que le temps manque pour les analyser efficacement.. donc pour beaucoup cela signifie malheureusement une perte d’argent, de temps et donc d’utilité.

J’en arrive à mon propos: Et si la valeur ne se trouvait au final pas dans les données ? Je ne prétends pas ici avoir la solution à tous les maux des entreprises, mais juste essayer de donner à ce questionnement des entreprises un autre regard. Pour appuyer ce que je dis, je reprendrai des mots du directeur données d’Adidas qui, à la question: « Chez Adidas, vous faites du big data ? » à eu cette réponse à partager: « du Big Data: NON, on fait du Big Value ».

data value

Comment interpréter cette réponse ? Chacun peut avoir son avis, pour moi c’est reconnaître que la donnée pour la donnée ne sert à rien ! A quoi bon compiler des milliards de lignes de données, quand on n’a ni le temps ni les moyens techniques ou intellectuels pour les analyser. Oui j’ai bien écrit intellectuels. Car, je pense, c’est là que tout l’enjeu entre données et valeur se situe, il faut disposer de connaissances et d’outils intellectuels suffisants pour en tirer profit.

Je demande souvent à mes élèves la différence entre « donnée – information et connaissance ». Tout système repose sur ces trois concepts, et je pense aussi que toute réussite passe par ces trois concepts.

Data_info

Et si je voulais répondre à ma question, je dirais que la valeur ne se situe peut être pas dans la donnée, mais peut-être dans les deux autres…

Revenons en aux trois termes: la donnée c’est un fait à l’état brut (2, 45, pdted), qui ne veut rien dire par elle-même. L’information, c’est la donnée rendue intelligible (une note sur 10, une vitesse en km/h, ou bien un code produit). Par ce simple fait que de donnée un contexte à la donnée, on la rend compréhensible et donc utile. La connaissance, je la vois comme la capacité à intégrer les différentes informations, et en s’appuyant sur nos expériences, notre vécu notamment, prendre une décision.

Ce que cela signifie, c’est qu’à partir de données identiques, on peut donc prendre des décisions complètement différentes. Et donc ne pas obtenir le même résultat. Les succès et les échecs seront donc mesurés par la capacité INDIVIDUELLE à intégrer un ensemble d’informations et à prendre la meilleure des décisions possibles.

Les entreprises et leurs décideurs devraient donc, avant de soucier à tout pris de la collecte de données, se questionner sur les informations qu’ils possèdent et réfléchir sur leurs prises de décision. Après soyons également conscient de la réalité: nous n’avons jamais eu accès à autant de données qu’aujourd’hui, les temps de réflexions sont de plus en plus réduits et la pression (des actionnaires, des consommateurs, des employés) est de plus en forte. Il n’est donc pas facile de prendre le temps de « prendre le temps » justement. Arrangeons-nous donc pour ne pas noyer les dirigeants de toutes ces données et informations parasites pour qu’ils puissent, en prenant appui sur leurs expertises, perceptions et intuitions, prendre les meilleures décisions.

Car les chiffres peuvent dire une chose et son contraire. Il paraît donc important d’essayer de gagner la bataille de la connaissance plutôt que celle de la donnée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s