De la juste (dé)connexion

Parler de la connexion ou à l’inverse de déconnexion, j’ai l’impression que beaucoup de mes posts en sont imprégnés mais que je n’ai pour autant pas encore commencé à les traiter réellement. Je veux aujourd’hui, à ma petite mesure, combler ce manque.

Commençons par un état de lieux, le mien…

Mes métiers sont bien entendus tournés vers le digital et requièrent donc une connexion importante (pour suivre les tendances, rester en lien avec des clients potentiels). Et bien entendu mes amis étant dispersés sur 2 continents, les réseaux sociaux sont des outils essentiels pour rester en contact. Par le fait même, j’ai BESOIN d’être connecté.

BESOIN certes mais pas de DEVOIR

En effet, je l’avoue, je ne suis plus aussi connecté que j’ai pu l’être… je n’ai pas Internet chez moi depuis près de 10 ans maintenant (merci à ce séjour au Québec), ce qui limite fortement le lien au digital il faut l’avouer. Et si je possède, comme la plupart individus de ma génération, un smartphone, je n’y suis pas attaché au point de le regarder toutes les 10 secondes. Enfin, je m’accorde de plus en plus souvent des moments de déconnexion.

La déconnexion…

Par déconnexion, j’entends une coupure nette, importante de tout lien digital. A mon petit niveau, cela signifie la plupart du temps laisser mon téléphone une journée ou deux chez moi et faire sans. C’est aussi, de manière plus générale, considérer que le web (et son instantanéité requise: Whatsapp est un outil très agréable certes, mais le fait qu’il incite à un synchronicité des relations m’exaspère au plus haut point) ne peut dicter mes moments de relation ou d’interactions.

Déconnecté mais pourquoi au juste ?

De mon point de vue, cette déconnexion me permet de me poser, me ressourcer et de me reconnecter. Sur les autres et sur moi. Le fait d’être tout le temps dans l’attente du message, de l’attente du like ou de l’invitation nous amène bien souvent à ne plus vivre le moment présent, à ne plus réaliser ce qui se passe tant la peur de rater quelque chose nous hante. Elle me permet tout simplement de remettre en avant l’humain et le moment.

Individu déconnecté OK, mais quid des entreprises et de la société ?

En entreprise aussi la déconnexion est devenue un enjeu majeur. Combien d’employés sont victimes de burn-out car sur-sollicités ? Combien font transférer leurs mails professionnels sur leurs boîtes personnelles ? Combien encore ramènent du travail à la maison et restent joignables à tout moment et toute heure ? J’entends déjà les blâmes de certains de mes proches me disant: tu ne comprends pas je suis important ou c’est important… Oui surement, mais de là à en devenir dépendant, il y a un pas que trop franchissent.

Et certaines ont commencé à « obliger » leurs employés à se déconnecter. Comment ? en bloquant l’envoi et la réception de mails sur certains créneaux horaires. En obligeant de moments sans connexion. Bref en commencer à montrer aux employés que productivité ne rime pas avec connectivité mais plutôt par compartimentation.

Et notre société est encore hésitante. Quand certains militent sur une plus grande connexion et interdépendance de toutes et tous par la technologie (cf mon précédent post),  d’autres prônent le retour aux valeurs traditionnelles (les rencontres en physique, le retour à la terre, etc.).

Je ne cherche pas ici à vanter le « sans connexion » bien entendu, mais plutôt à rappeler que des moments sans connexion sont essentiels pour un juste équilibre. Alors vous aussi, commencez à prendre ces moments « sans technologie » pour en faire des moments de réelle connectivité avec vos proches.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s